Email : Password :
L'info du jour :
Liens visités récemment












L'évolution des produits cosmétiques

Communiqués de presse - Hygiène
Date : 20-04-2012
Share
La consommation des produits cosmétiques a fortement évolué ces dix dernières années. Plus de la moitié des consommateurs ont réduit leurs achats de produits de soins pour le visage. Près de neuf hommes sur dix en utilisent moins qu'auparavant. La consommation des produits anti-rides et de soins esthétiques épouse la même tendance à la baisse. Le CRIOC mène l'enquête.

Neuf hommes sur dix consomment moins de laits hydratants et s'enduisent moins de produits solaires avant et après l'exposition. L'usage des produits de maquillage s'est fortement réduit ces dix dernières années. Près de la moitié des femmes font moins appel aux produits capillaires. Les massages aussi connaissent moins d'engouement que par le passé. Les passages chez une manucure ou une pédicure sont en forte baisse.

Soins du visage

Ce sont surtout les hommes (88%) qui consomment moins de produits cosmétiques pour le visage. Une majorité des femmes (56%) en font de même. Seul un consommateur sur quatre en utilise davantage, essentiellement les femmes. Près de deux consommateurs sur trois ont réduit leurs achats de produits anti-rides. Et la totalité quasi des hommes (97%) les ont purement et simplement délaissés. Un consommateur sur cinq (22%) seulement n'a pas modifié ses habitudes. Si une consommatrice sur quatre (26%) a réduit son budget de soins esthétiques, une petite majorité (52%) en utilise davantage qu'il y a dix ans. A de très rares exceptions près, les hommes n'y font pas appel.

Soins du corps

Plus de quatre consommateurs sur dix achètent moins de laits hydratants que par le passé. Plus de neuf hommes sur dix ont adopté le même comportement. Trois consommateurs sur dix, en revanche, ont augmenté la consommation de ce produit. Uniquement des femmes. La tendance est identique pour les produits de soins esthétiques : près de la moitié des consommateurs ont réduit leur utilisation. Et moins d'un homme sur dix déclare en consommer autant qu'il y a dix ans.

Produits solaires

Les hommes ne sont pas de grands amateurs de ces produits : neuf sur dix déclarent en utiliser moins qu'il y a dix ans, avant comme après l'exposition au soleil. Près de quatre femmes sur dix, aussi, utilisent moins de produits solaires avant l'exposition, trois sur dix après l'exposition. Un tiers des femmes interrogées seulement affirment utiliser davantage de produits solaires qu'auparavant, surtout après l'exposition au soleil.

L'étude du CRIOC met en garde contre les risques d'une exposition solaire prolongée et les dangers des rayons violets. Si le soleil favorise la synthèse de la vitamine B, une surexposition peut générer cancer ou vieillissement prématuré de la peau, cataracte et cécité.

Produits de maquillage

Un consommateur sur deux utilise moins de produits de maquillage qu'il y a dix ans. 97% des hommes déclarent en utiliser moins, 3% seulement affirment s'en servir autant. Plus d'une femme sur deux en consomme davantage aujourd'hui. L'étude souligne que nombre de produits cosmétiques, d'hygiène et de toilette contiennent des substances potentiellement toxiques. Le parabène, substance chimique très controversée, est présente dans 80% de ces produits.

Par ailleurs, les dangers liés au maquillage permanent ou semi-permanent sont méconnus et sous-estimés. L'étude pointe le manque de formation des professionnels et l'absence de réglementation claire sur les colorants utilisés pour les maquillages permanents.

Eaux de toilettes, soins capillaires et faux ongles

On observe la même tendance générale pour ces produits. La consommation des eaux de toilette et des parfums recule très sensiblement chez les hommes : près de huit sur dix les utilisent moins qu'il y a dix ans. Moins de deux femmes sur dix ont adopté la même attitude. Plus de cinq femmes sur dix, au contraire, en utilisent davantage. Au même titre que le maquillage, les parfums et eaux de toilettes sont d'ailleurs les produits dont la consommation a le plus augmenté chez les femmes ces dix dernières années.

Près de la moitié des consommateurs ont réduit leur budget de soins capillaires. Une fois de plus, les hommes ( neuf sur dix ) sont beaucoup plus nombreux à s'en détourner que les femmes ( deux sur dix). Près d'une sur deux (45%) en consomme davantage qu'auparavant.

La pose des faux ongles voit aussi sa cote décliner. Il s'agit même de la technique qui a le plus reculé, dans le classement des produits cosmétiques les plus utilisés : plus de six consommateurs sur dix s'en sont détournés. Parmi eux, plus de cinq femmes et plus de huit hommes sur dix.

Massages et épilation

Les massages aussi sont moins dans l'air du temps. Près de six consommateurs sur dix en pratiquent moins ou plus du tout. Moins de deux femmes sur dix seulement recourent davantage à cette technique que par le passé.

Le recours à l'épilation varie selon les consommateurs : si moins de cinq sur dix d'entre eux y font moins appel, trois sur dix s'épilent plus qu'il y a dix ans.

Manucure et pédicure

La manucure est une technique moins en vogue qu'il y a dix ans : six consommateurs sur dix y font moins appel. Et tous les hommes la boudent.

La pédicure connaît le même phénomène : plus de six consommateurs sur dix et plus de cinq femmes sur dix y recourent moins. Seules deux femmes sur dix s'accordent plus de pédicures.

Etude complète : Les cosmétiques.

(*) Etude réalisée par téléphone en Wallonie, en Flandre et à Bruxelles auprès des jeunes adultes de 18 ans à 35 ans.

Thèmes préférés
ALIMENTATION Allégation de santé Assurances ARNAQUES Assuétude Baromètre de la consommation Banques BIEN MANGER CONSOMMATION Consommation durable CRISE Culture Distribution Droit de la consommation Eau ECONOMISER FETES FINANCES BANQUES ASSURANCES HOBBY Internet Jeunes et consommation Jouet Jeu Label Logement LOISIRS Marketing News Nutrition PANIER DE LA FAMILLE Pouvoir d'achat Pratiques commerciales PRIX Santé Sécurité SENIORS Services Publics Soldes Télécoms TIC
L'image du jour
Le chiffre
19 000 Les données européennes sur les accidents montrent que dans l'Union européenne, chaque année, 19 000 enfants de moins de 14 ans souffrent de blessures causées par des lits superposés.
Beaucoup d'accidents évitables avec des produits destinés aux enfants
Lire la suite
Forum conso
Bjr, J'ai mis une annonce pour un bien sur le bon coin. j'ai eu des contacts que je trouve ...
Pour tout litige relatif à la consommation en France, vous pouvez vous adresser à la DGCCRF ...

bjr, j'ai un compteur bi horaire. tarif nuit de 22h à 7h. Suite à de nombreux efforts d'économie ...
Bonjour madame, Pour toute question relative à l’énergie, vous pouvez prendre contact avec la ...

Infos consommateurs
Jeux de hasard en ligne: où en est-on?
Mardi 9 avril dernier se tenait au Conseil économique et social européen une audition sur le thème "vers des jeux de hasard en ligne légaux, ...
La Newsletter CRIOC du 26 septembre 2013
Bienvenue dans la newsletter du CRIOC. Voilà la saison de la chasse à peine commencée que déjà nous partons à la chasse d'énergie. Vous ...
Lire la suite
Abonnez-vous gratuitement
Vrai / Faux
Le sigle IGP signifie Informations Générales sur le Produit.

Vrai - Faux